Skip Navigation

Parlons Mobilité, 2020-05-27, 10:39 AM

Se déplacer en transport lors du déconfinement

Les attestations de déplacement ne sont plus nécessaires pour nos sorties, sauf si l’on souhaite se rendre dans un lieu à plus de 100 kilomètres de chez soi. Pour ces longs trajets, seuls les motifs impérieux sont valables. La possibilité de déplacement entre départements et régions dépend également de l’intensité de la pandémie au niveau local. En effet, c’est à chaque département de prendre des mesures de réglementation en cas d’un nombre élevé de transmission de covid-19.

TRANSPORTS EN COMMUN

Depuis le 11 mai, le port du masque est obligatoire dans tous les transports. En Ile-de-France, département où il y a le plus de transports en commun en France, le trafic a déjà repris de 70%. En effet, même si le gouvernement a préconisé la poursuite du télétravail pour ceux qui le peuvent, certaines activités nécessitent que les collaborateurs soient présents sur le lieu de travail.

 Le chef du gouvernement a rappelé à quel point la question de la reprise des transports en commun est compliqués, mais nécessaire pour les Français pour un retour à une vie plus « normale » à partir du lundi 11 mai.

Comment gérer une « distanciation physique » dans les transports en commun ?
Afin de rendre possible l’écart d’un mètre entre les usagers, des panneaux et autocollants de signalisation ont été mis en place. Il est indiqué sur certains panneaux d’occuper un siège sur deux, ou encore d’éviter de manger et boire dans les transports en commun par exemple.

De plus, il est nécessaire de rappeler que le maintien des gestes barrière est impératif et que le gouvernement a décidé que le port du masque est obligatoire lorsque l’on emprunte les transports en commun.

TRAINS

Le gouvernement tente de limiter au maximum les transports en train, notamment la circulation entre départements. Le premier ministre souhaite que les déplacements soient restreints aux motifs « impérieux », qu’ils soient professionnels ou bien familiaux. 
Pour se déplacer en train et se rendre dans un département extérieur à celui dans lequel on réside, il faut donc une bonne raison, et toujours être accompagné d’une attestation de déplacement. Il est même parfois nécessaire d’avoir un justificatif attestant de la raison pour laquelle nous nous déplaçons. Les déplacements interdépartementaux et interrégionaux peuvent se faire uniquement par une réservation des billets à l’avance.

A l’intérieur des trains, le port du masque est également obligatoire et un siège sur deux est condamnés.

AUTRES VÉHICULES

La circulation dans son véhicule personnel redevient « libre », et pour cela pas besoin d’une attestation, mais nous devons nous placer dans la limite d’un rayon de 100 kilomètres autour de chez soi. Comme expliqué précédemment, au-delà de 100 kilomètres, un motif « impérieux » est de nouveau nécessaire pour justifier son déplacement.

À PIED

Les Français sont également libres de circuler à pied et cela sans attestation. La pratique du sport , notamment la course à pied, n’est plus limitée à 1 kilomètre autour de son habitation. Néanmoins, la reprise du sport collectif, du sport de contact comme le judo par exemple, ou le sport dans un lieu fermé, reste interdite.

DÉCONFINEMENT ET DÉPARTS EN VACANCES

Le premier ministre a expliqué aux français que les départs en vacances ne sont pas pour tout de suite, étant donné que les départements à plus de 100 kilomètres sont soumis à motif impérieux. Le chef du gouvernement a également fait savoir que les plages devront rester fermées « au moins jusqu’au 1er juin ».

Soyez accompagnés de A à Z

  • 1. Conseils gratuits
  • 2. Etude de faisabilité à domicile
  • 3. Production & Livraison
  • 4. Installation
  • 5. Entretien & Réparation

Qui sommes-nous ?

  • N°1 mondial du monte-escalier
  • 65 ans d'expertise dans 80 pays
  • Présence dans toute la France
  • Monte-escalier allemand haut-de-gamme
  • Solution 100% sur mesure
style_generated_template
Haut de la page