Skip Navigation

Parlons Mobilité, 2020-10-06, 09:48 AM

Qu'est-ce que l'âgisme ? Définition, d’où vient ce terme ?

Selon la définition donnée par le Larousse, l’âgisme est une « attitude discriminatoire ou ségrégative à l’encontre des personnes âgées ».

La discrimination fondée sur l'âge peut également être définie comme un mépris de l'âge, conduisant en particulier à des attitudes négatives à l'égard des personnes âgées, mais la discrimination fondée sur l'âge s'applique à tous les groupes d'âge aujourd'hui. Comme le sexisme ou le racisme, il conduit à des comportements fondés sur des préjugés et des comportements discriminatoires. 

Qu'est-ce que l'âgisme ? Définition, d’où vient ce terme ?

La définition de l’âgisme

Le terme d’âgisme a été proposé en 1969 par le gériatre américain Robert Butler (Robert Butler). Initialement, la discrimination fondée sur l'âge ne concerne que la discrimination subie par les personnes âgées. En 1978, Robert Butler a proposé cette définition: « un profond désordre psychosocial caractérisé par des préjugés institutionnalisés, des stéréotypes, et l'établissement d'une distance et/ou d'un évitement vis-à-vis des seniors. »

Cet expert sur le sujet espère utiliser le terme d’âgisme pour rappeler à la société occidentale la tendance à mettre l'accent sur la beauté, le pouvoir et la performance. Ce sont des normes que nous avons tendance à perdre avec l'âge. Ces normes sont redoutées par les jeunes et conduisent à une discrimination à l'égard des personnes âgées.

Depuis novembre 2016, une loi énonce clairement dans son article 225-1 qu'aujourd'hui, la discrimination fondée sur l'âge est considérée comme une discrimination susceptible de faire l'objet de poursuites pénales en France:  "constitue une discrimination toute distinction opérée entre les personnes physiques sur le fondement de leur origine, de leur sexe, de leur situation de famille, de leur grossesse, de leur apparence physique, de la particulière vulnérabilité résultant de leur situation économique, apparente ou connue de son auteur, de leur patronyme, de leur lieu de résidence, de leur état de santé, de leur perte d'autonomie, de leur handicap, de leurs caractéristiques génétiques, de leurs mœurs, de leur orientation sexuelle, de leur identité de genre, de leur âge, de leurs opinions politiques, de leurs activités syndicales, de leur capacité à s'exprimer dans une langue autre que le français, de leur appartenance ou de leur non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une Nation, une prétendue race ou une religion déterminée".

Aujourd'hui, le terme d’âgisme est utilisé dans tous les groupes d'âge. Par exemple, lorsque les jeunes sont également affectés par des manifestations discriminatoires en raison de leur âge, nous parlons également d’âgisme.

Comment se manifeste l’âgisme ?

L’âgisme par rapport aux personnes âgées prend la forme de comportements discriminatoires dans la vie quotidienne et vise à les exclure. Les attitudes et préjugés à l'égard de cette tranche d'âge et les pratiques institutionnelles fondées sur des stéréotypes sont fondés sur l'âge.

Par exemple, en matière de santé, la discrimination fondée sur l'âge peut conduire à ignorer les soins prodigués aux personnes âgées sous prétexte de concepts tels que « un problème de santé inévitable à cet âge » ou « les personnes âgées coutent cher au système de santé ». Les services d’urgence étant déjà débordés, les personnes âgées sont alors soignées après les autres sous prétexte qu’ils se présentent toujours pour les mêmes causes liées à l’âges.

L’âgisme est également évident dans les médias. Il n'y a presque pas de représentants des personnes âgées, à l'exception de ceux qui vivent dans des établissements spécialisés, qui font souvent l'objet de reportage, par exemple. Cependant, les images véhiculées de cette manière sont associées à des maladies dégénératives liées à la dépendance, telles que la maladie d'Alzheimer, etc., ne sont pas utiles pour lutter contre la discrimination liée à l’âge subie par les personnes âgées.

L’âgisme se manifeste dans de nombreux domaines. Par exemple, en ce qui concerne les nouvelles technologies, les personnes âgées font l’objet de nombreuses idées reçues. Elles ne seraient pas aptes à comprendre leur fonctionnement et donc il serait inutile et vain qu’elles apprennent à se servir d’un ordinateur, d’une tablette, d’Internet, etc.

Soyez accompagnés de A à Z

  • 1. Conseils gratuits
  • 2. Etude de faisabilité à domicile
  • 3. Production & Livraison
  • 4. Installation
  • 5. Entretien & Réparation

Qui sommes-nous ?

  • N°1 mondial du monte-escalier
  • 65 ans d'expertise dans 80 pays
  • Présence dans toute la France
  • Monte-escalier allemand haut-de-gamme
  • Solution 100% sur mesure
style_generated_template
Haut de la page