Skip Navigation

Parlons Mobilité,

Perte d'autonomie : les français veulent s'assurer

La perte d’autonomie peut s’avérer couteuse et impliquer de nombreux frais pour bénéficier d’aides à domicile ou pour financer un hébergement dans un établissement spécialisé. Envisager de souscrire à une assurance dépendance peut être une solution pertinente afin de couvrir certains de ces frais. Il est néanmoins important de connaitre les subtilités des différents contrats.

Qu’est-ce que la dépendance ?

La dépendance, c’est le fait de dépendre de quelque chose ou quelqu’un, d’y être lié, subordonné. La dépendance peut provenir de différents facteurs comme le vieillissement, la maladie, une situation de handicap suite à un accident... Son degré pouvant être plus ou moins élevé, la dépendance peut donc être totale, partielle ou légère.

Selon l’article L.113-1 et suivants du Code de l’action sociale et des familles, toute personne âgée de 65 ans et + et privée de ressources suffisantes peut bénéficier, soit d'une aide à domicile, soit d'un accueil chez des particuliers ou dans un établissement. Les personnes âgées de plus de soixante ans peuvent obtenir les mêmes avantages lorsqu'elles sont reconnues inaptes au travail.

Qu'est-ce qu'une assurance dépendance ?

L’assurance permet de vous protéger contre les risques financiers de la perte d’autonomie.

Selon le degré de dépendance constaté, les contrats prévoient le versement d’un capital ou d’une rente viagère, qui vous aidera à financer les frais restants à votre charge.

Le risque de dépendance peut être assuré dans un contrat individuel ou un contrat collectif.

Le contrat individuel

Le contrat individuel est signé directement entre l’assureur et le souscripteur, sans intermédiaire.

Le contrat collectif

Le contrat collectif, appelé aussi contrat de prévoyance collectif, est un contrat souscrit par un employeur pour ses salariés.

Il est possible de cumuler un contrat individuel et un contrat collectif pour garantir le risque dépendance.

Il faut savoir que certains contrats d’assurance dépendance sont labellisés. Le label GAD, Garantie Assurance Dépendance, est délivré par la Fédération Française de l’assurance et n’est délivré qu’aux contrats d’assurance dépendance respectant des critères stricts :

  • Un vocabulaire commun permettant plus de clarté dans l’expression des garanties,
  • Une définition commune de la dépendance lourde basée sur des Actes élémentaires de la Vie Quotidienne (AVQ),
  • Une garantie viagère, quelle que soit la date de survenance d’une situation définitive de dépendance lourde,
  • Un niveau minimal de la rente servie en cas de dépendance lourde de 500 € par mois,
  • Des modalités de revalorisation des garanties, des prestations et des cotisations définies contractuellement,
  • Une absence de sélection médicale avant 50 ans (sauf invalidité ou ALD préexistante),
  • Des actions de prévention ou des prestations d’accompagnement pour l’assuré ou ses proches qui seront proposées dès la souscription/adhésion du contrat,
  • Une information annuelle,
  • Des conditions de maintien des droits en cas d’interruption de paiement des cotisations.

Différentes aides financières existent pour vous permettre de conserver votre mobilité grâce à l’installation d’un monte escalier par exemple.

Les prestations versées par les assureurs peuvent se cumuler avec l’allocation personnalisée d’autonomie (PPA). La PPA permettra de financer les travaux d’aménagement du domicile ou encore le portage de repas.

Quelles garanties proposent une assurance dépendance ?

Les garanties proposées diffèrent selon le contrat choisi. Différents types de formules vous seront proposées selon le degré de dépendance, qu’il soit lourd, partiel ou léger. La rente versée sera donc calculée en fonction de ce degré de dépendance. Ainsi, en cas de dépendance partielle, seul un pourcentage de la rente vous sera alloué. L’état de dépendance doit être constaté médicalement, par votre médecin traitant ou désigné, en respectant les conditions prévues par le contrat.

Les contrats dépendance proposent aussi des services d’assistance, d’information, de prévention ou de conseil dans l’hypothèse d’une perte d’autonomie (aide-ménagère, garde malade, aide aux démarches administratives, …).

Enfin, certains contrats prévoient, en option ou non, un capital « équipement », ou capital « aménagement » permettant d’adapter le logement d’un assuré afin qu’il puisse conserver son autonomie au sein de son domicile. Si votre perte d’autonomie impacte votre quotidien, contactez votre assureur afin qu’il puisse vous conseiller sur les meilleures options qui s’offrent à vous. À titre d’exemple, l’installation d’un monte escalier électrique peut répondre à une perte d’autonomie chez soi. Le monte escalier vous permettra de conserver vos déplacements et votre qualité de vie au sein de votre habitation.

Nos conseillers thyssenkrupp Home Solutions sont à votre écoute du lundi au vendredi, de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h. Nous vous proposons des solutions entièrement personnalisées et d’excellente qualité, pour vos escaliers droits et tournants.

Soyez accompagnés de A à Z

  • 1. Conseils gratuits
  • 2. Etude de faisabilité à domicile
  • 3. Production & Livraison
  • 4. Installation
  • 5. Entretien & Réparation

Qui sommes-nous ?

  • N°1 mondial du monte-escalier
  • 65 ans d'expertise dans 80 pays
  • Présence dans toute la France
  • Monte-escalier allemand haut-de-gamme
  • Solution 100% sur mesure
style_generated_template
Catalogue

Catalogue

Devis en 3 clics

Devis en 3 clics

Rappel gratuit

Rappel gratuit