Skip Navigation

Parlons Mobilité, 2020-07-23, 02:24 PM

Le sport protège-t-il de la maladie d'Alzheimer ?

Plusieurs études montrent que le sport pourrait avoir un effet bénéfique contre la maladie d'Alzheimer. L'exercice physique modifie en effet positivement le fonctionnement du cerveau.

Les statistiques sont assez claires et concordent au sein de plusieurs études scientifiques: les personnes qui font de l'exercice chaque semaine réduisent significativement le risque d'être atteints de la maladie d'Alzheimer .

30 ans de recherche

L'une des études les plus étendues a été effectuée en Suède avec près de 1500 patients, âgés de 65 à 79 ans. Ces sujets ont été suivis sur une période de plusieurs dizaines d'années. Au fil de l'étude, certains ont malheureusement développé la maladie d'Alzheimer ou d'autres démences. L'analyse des résultats a montré que chez les personnes qui font de l'exercice au moins vingt minutes par semaine le risque d'attraper la maladie d'Alzheimer était diminué de 60%.

Des explications…

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles ces résultats sont crédibles et peuvent être pris sérieusement : en effet, il est connu que le sport améliore la santé cardiovasculaire, notamment en diminuant le risque d'obésité et donc de diabète, ce qui a des effets bénéfiques sur le cerveau. Et une étude sur des rats a démontré que l'exercice physique stimulait l'expression de certains gènes du cerveau, qui influencent entre autres les capacités d'apprentissage du cerveau, fortement diminuées par la maladie d'Alzheimer.

De l’espoir

Comme l'activité intellectuelle, le sport serait donc une protection contre la maladie d'Alzheimer. Il semble également que l'activité physique régulière profite au cerveau. Des études montrent que les personnes physiquement actives sont moins susceptibles de subir une baisse de leur fonction mentale, ont un risque réduit de développer la maladie d'Alzheimer. Voilà de bonnes raisons de se lancer dans une activité physique régulière , à condition évidemment que celle-ci n'engendre pas de traumatismes à la tête, qui eux favorisent l'apparition de toutes les démences. Evitez donc les sports violents ou qui entraînent un risque de chute, préférez les activités douces et régulières comme la natation ou la marche à pied.

Avec précautions

Les résultats de ces études sont cependant à prendre avec des pincettes, selon le Dr Bier, neurologue spécialisé dans les troubles cognitifs à l'hôpital Erasme à Bruxelles. "Il faut rappeler que la maladie d'Alzheimer peut progresser longtemps avant le diagnostic. Comment savoir si les personnes qui font du sport commencent la maladie plus tard ou si les personnes qui commencent la maladie arrêtent alors de faire du sport?" En outre, il est toujours difficile de tirer des enseignements concrets à partir d'études statistiques. Même si, à l'échelle d'un groupe, le sport a un effet protecteur, faire de l'exercice n'est en aucun cas une garantie contre la maladie. Mais ce n'est pas une raison pour s'en priver ! En somme, l'activité physique semble aider votre cerveau non seulement en faisant circuler le sang, mais également à augmenter les produits chimiques qui protègent le cerveau. L'activité physique a également tendance à contrer une partie de la réduction naturelle des connexions cérébrales qui se produisent au cours du vieillissement.

Soyez accompagnés de A à Z

  • 1. Conseils gratuits
  • 2. Etude de faisabilité à domicile
  • 3. Production & Livraison
  • 4. Installation
  • 5. Entretien & Réparation

Qui sommes-nous ?

  • N°1 mondial du monte-escalier
  • 65 ans d'expertise dans 80 pays
  • Présence dans toute la France
  • Monte-escalier allemand haut-de-gamme
  • Solution 100% sur mesure
style_generated_template
Haut de la page