Skip Navigation

thyssenkrupp Home Solutions,

Le maintien à domicile des personnes âgées, comment rendre cela possible ?

L’aménagement de la maison est parfois nécessaire pour faire face à la perte de mobilité et d’autonomie et ainsi assurer le maintien à domicile des personnes âgées.

En effet, le risque d’accidents domestiques est plus élevé pour les personnes âgées et il est important de s’assurer de la sécurité et du bienêtre des personnes plus fragiles.

Maintien à domicile des personnes âgées : Les statistiques à connaitre.

Si l’on retient comme critère le bénéfice de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA), le risque individuel d’être confronté à la dépendance apparaît comme limité. L’APA aide au maintien à domicile en apportant une contribution sur les dépenses nécessaires pour rester vivre à domicile malgré la perte d’autonomie.

En 2014, c’est exactement 1 250 000 personnes qui bénéficiaient de l’APA : le rapprochement de ce chiffre avec la population âgée de 60 ans et plus, qui a accès à l’APA, démontre que la dépendance ne concerne seulement 8% de cette classe d’âges. A contrario, parmi les personnes âgées de 75 ans et plus qui bénéficient de l’APA à domicile, 19 % relèvent d’une dépendance sévère (GIR 1 et 2).

Les données établies par la direction de la recherche, de l’évaluation, des études et de la statistique (DREES) dans le cadre du débat national de 2011 sur la dépendance conduisent au même constat : selon ces données, le taux de dépendance serait de 8 % parmi les personnes âgées de 60 ans et plus, de 17 % pour les personnes de 75 ans et plus, et de 20 % pour les personnes de 85 ans et plus. La dépendance n’est prépondérante que parmi les personnes très âgées : elle atteint 63 % des personnes âgée de 95 ans et plus.

Le rapport entre l’aggravation de la dépendance et la prise en charge en hébergement collectif est moins fort dans la réalité que celui qui pourrait être a priori attendu. Le graphique suivant affiche que, si la part des bénéficiaires de l’APA à domicile décroît globalement lorsque le niveau de dépendance augmente, le maintien à domicile d’un certain nombre de personnes âgées en dépit d’une situation de dépendance particulièrement sévère persiste. En effet, 20 % des personnes maintenues à domicile relèvent d’un GIR 1 et 2. Cependant, près de 40 % des personnes hébergées en établissement relèvent des GIR 3 et 4.

Les bénéficiaires de l’APA et niveau de dépendance selon la modalité de prise en charge.

Source : Cour des comptes d’après données DREES, données individuelles APA et ASH de 2011.

Le maintien à domicile des personnes âgées impossible ?

Des solutions existent ! Beaucoup se tournent vers des solutions comme l’aide à domicile mais la chute étant le facteur le plus courant de blessures chez les personnes âgées, l’aménagement de la maison, notamment de l’escalier, pour le maintien à domicile des personnes âgées est primordial.

Le monte-escalier est une solution fiable et sûre, permettant de gravir l’escalier sans effort et dans un confort absolu. Que votre escalier soit droit, courbe et/ou pourvu d’un ou plusieurs paliers, l’installation d’un monte-escalier personnalisé assurera le maintien à domicile de vos séniors.

Soyez accompagnés de A à Z

  • 1. Conseils gratuits
  • 2. Etude de faisabilité à domicile
  • 3. Production & Livraison
  • 4. Installation
  • 5. Entretien & Réparation

Qui sommes-nous ?

  • N°1 mondial du monte-escalier
  • 65 ans d'expertise dans 80 pays
  • Présence dans toute la France
  • Monte-escalier allemand haut-de-gamme
  • Solution 100% sur mesure
style_generated_template
Haut de la page