Skip Navigation

Parlons Mobilité, 2021-01-13, 09:47 AM

Accidents domestiques, les âges extrêmes sont les plus touchés !

Accidents domestiques, les âges extrêmes sont les plus touchés !

Chaque année, environ 4,5 millions de Français sont victimes d’accidents domestiques et parmi ce chiffre, 80% sont des personnes âgées de plus de 65 ans. Pourtant, on remarque souvent un certain décalage entre les conséquences des accidents (séquelles, fractures, peur de sortir et de se promener, perte de confiance en soi…) et le caractère bénin des causes qui ont menées aux accidents. Nous allons ici vous définir les différents types d’accidents domestiques ainsi que leurs moyens de prévention.

Les différents types d’accidents domestiques et leurs conseils

Les accidents domestiques sont la troisième cause de décès chez les adultes, ils se situent juste après les cancers et les maladies cardiovasculaires. C’est pour cela que la prévention, l’adaptation et l’aménagement de l’environnement d’une personne âgées sont primordiales.

Il est donc important de connaître tous les types de dangers pouvant toucher une personne âgée fragile par l’âge ou par la maladie. Si on devait classer ces accidents domestiques, ce sont les chutes qui se classent en première position des accidents fréquents. Ensuite, il y a les brûlures et blessures, puis les intoxications et enfin la noyade.

Les chûtes

Trois quarts des accidents domestiques sont liés à une chute venant du domicile ou à proximité de celui-ci. Les chutes peuvent paraître superficielles pour des personnes en bonne santé mais les conséquences peuvent être plus graves pour une personne âgée : fractures, traumatisme, plaie, complications infectieuses, hématomes… D’après des statistiques, 81% des chutes ont lieu à domicile dont 46% dans la salle de bain, 17% dans la chambre et 18% dans le salon salle de séjour.

Les brûlures

Les brûlures peuvent également impacter les personnes âgées. Elles arrivent souvent dans la cuisine pendant la préparation des repas. Voici quelques petits conseils de prudence :

  • Mettre moins d’huile afin d’éviter les projections.
  • Ne pas toucher votre lampe halogène lorsqu’elle est chaude.
  • Faire vérifier sa chaudière au moins une fois par an si elle fonctionne au gaz.
  • Vérifier que les prises d’électricité sont bien liées à la terre et toujours vérifier que c’est du matériel certifié NF.

Les blessures

Les blessures peuvent vite arriver dans n’importe quelle activité au sein de votre domicile (cuisiner, bricoler, jardiner…). Même les petits objets comme les ouvre-boîtes électriques peuvent provoquer des blessures.

Quelques petits conseils :

  • Quand vous ouvrez des boîtes de conserve, pensez à jeter le couvercle juste après pour éviter les coupures.
  • Mettre des gants si vous ramassez des morceaux de verre
  • Si vous souhaitez effectuer de gros travaux, faites appel à un professionnel pour manipuler les outils dangereux.
  • Mettre ses lunettes lors d’activité avec des outils menaçant si vous n’avez pas une très bonne vue.

Les intoxications

Malheureusement, les intoxications accidentelles sont très fréquentes chez les personnes âgées qui, en raison de leur âge, doivent souvent subir de multiples traitements médicamenteux. Il arrive que certaines personnes très âgées souffrent de déficience visuelle ou cognitive et qu'elles commettent des erreurs dans les doses ou le nom des médicaments. Ces erreurs peuvent provoquer des intoxications et même des effets secondaires dangereux chez les personnes âgées.

Voici quelques conseils afin d’éviter au maximum ces intoxications :

  • Faire attention à ne pas conserver les médicaments dont la date de péremption est dépassée.
  • Ne mélangez pas les plaquettes de médicaments avec d’autres emballages.
  • Pour les sirops, utilisez une cuillère doseuse pour ne pas boire directement au goulot.
  • Ne décidez pas vous-même pour prendre un médicament, attendez l’avis d’un spécialiste.
  • Faites attention au dosage prescrit par le médecin.

Les noyades

Les noyades sont beaucoup plus rares mais elles peuvent se produire lorsque la personne âgée surestime sa santé physique. 5ème cause de décès, la noyade fait plus de 1 800 décès par an chez les personnes de plus de 65 ans.

Quelques conseils afin d’éviter les accidents de noyade :

  • N’aller pas nager trop loin ni pendant trop de temps si vous ne savez pas très bien nager ou si vous n’êtes pas assez entraîné.
  • Lorsque la mer est agitée, évitez de vous baigner.
  • Ne prenez pas d’alcool avant d’aller nager.
  • Si vous êtes touché par une maladie cardiovasculaire, dépression ou vertiges, il vaut mieux éviter d’aller nager.
  • Si vous partez en bateau, n’oubliez pas votre gilet de sauvetage.

Préventions supplémentaires

Il existe de nombreuses astuces à mettre en place pour limiter les risques d’accidents domestiques des personnes âgées.

Les objets connectés

Les dispositifs connectés permettent d’améliorer le quotidien des personnes âgées et surtout de les rassurer comme par exemple avec un pendentif d’alerte, une ceinture anti-fractures ou encore un sol intelligent qui permet de détecter les chutes, des montres connectées pour surveiller le rythme cardiaque. Les objets connectés permettent également une meilleure surveillance médicale. Ce sont de véritables dispositifs médicaux. Ils peuvent non seulement suivre un certain nombre d'indicateurs de maladies chroniques, mais aussi participer à la mise en place de soins et anticiper d'éventuelles complications (exemple du lecteur de glycémie qui remplace la piqûre).

Adapter son logement

Il est également important d’adapter son logement en fonction de ses besoins.

Par exemple :

  • Mettre à disposition une chaise qui permet d’enlever vos chaussures plus confortablement et avec moins de risques de chutes,
  • Ajoutez un porte manteau à l’entrée pour ne pas vous baladez avec les bras surchargés d’affaires dans la maison quand vous arrivez chez vous,
  • Evitez d’encombrer le couloir que ce soit avec des meubles ou même des objets.
  • Ajoutez un éclairage avec détection automatique de mouvement,
  • Installez des bandes antidérapantes visibles sur les marches : elles permettent d’éviter de glisser et de correctement les distinguer,
  • Installez des rampes ou des mains courantes pour faciliter la montée et la descente de l’escalier,
  • Si votre mobilité est réduite et que monter les escaliers est une réelle difficulté, envisagez d'installer un monte-escalier ou un ascenseur spécial d’intérieur ou d’extérieur.

Connaître les gestes qui peuvent sauver

Vous devez vous informer en ce qui concerne les maladies et les risques liés au vieillissement ainsi qu’être formé sur les gestes qui peuvent sauver peu importe l’âge. Il est important de savoir détecter les premiers signes d’un accident vasculaire cérébral (AVC) ou d’un infarctus afin de réaliser les bons gestes qui mettront une personne en sécurité en attendant les secours. Ces gestes peuvent sauver des vies chaque année.

Soyez accompagnés de A à Z

  • 1. Conseils gratuits
  • 2. Etude de faisabilité à domicile
  • 3. Production & Livraison
  • 4. Installation
  • 5. Entretien & Réparation

Qui sommes-nous ?

  • N°1 mondial du monte-escalier
  • 65 ans d'expertise dans 80 pays
  • Présence dans toute la France
  • Monte-escalier allemand haut-de-gamme
  • Solution 100% sur mesure
style_generated_template
Catalogue

Catalogue

Devis en 3 clics

Devis en 3 clics

Rappel gratuit

Rappel gratuit